Programme du jour : aller seule à l'université et rencontrer vraiment les gens du labo. C'est parti.
On m'avait dit "viens à 10h30, y'a une réunion avec les membres du labo". Donc je viens un peu plus tôt et rencontre ma maitre de stage pour les mois à venir. C'est bizarre de rencontrer quelqu'un de supérieur hiérarchiquement, bien habillé et... pieds nus.

Note : Dans les labos de recherche japonais, on enlève ses chaussures pour marcher pieds nus ou en chaussettes dans la zone des bureaux. Vu qu'il pleut toujours et que j'ai les pieds trempés, c'est finalement pas plus mal.

Au programme de la réunion ? Un point sur l'avancée des recherches des différents membres du sous groupe que nous formons. Le laboratoire étant grand (il s'étale sur deux batiments, c'est le cas de le dire !), il est divisé en plusieurs équipes contenant un prof officiel et les autres.
Dans notre groupe, nous sommes une douzaine de membre, avec la moitié des japonais. Les autres sont français (on est 3), allemand, chinois, coréen, colombin, de niveaux différents, allant de M1 à plus haut.
Comme prévu, c'est très carré. Il y a une réunion le jeudi à 10h30 chaque semaine. On alterne anglais et japonais une semaine sur deux. Lors de celle-ci, quelques membres du groupe préparent une présentation sur leurs recherche actuelle et ce qu'ils comptent faire.
Aujourd'hui, c'est en japonais. Honnêtement, j'ai pas énormément compris : juste le thème de recherche global et les gros points pour les présentations que l'on a eu. C'est déjà ça.
Dans les deux présentations, le mot kawaii (mignon) a été utilisé de manière sérieuse. Je trouve ça rigolo, quantifier l'aspect kawaii d'un robot... Dans ce genre de moments, on se dit qu'on est bien au Japon là. Des thèmes de recherches abordés, j'ai comme l'impression que une équipe est composée de gens ayant tous des spécialités assez différentes pour s'occuper des différents aspects du robot. Tout en restant dans le même thème -cad les bébés robots-. C'est pas con !

Midi, je me fais emmener à la cafétaria par le "kenkyûsei" qui est arrivé de colombie deux mois plus tôt. On va l'appeler M.Lu maintenant, mais il faut surtout pas croire que c'est parce que je ne me souviens plus de son nom. La cafet, c'est hyper rapide pour se faire servir son repas, et c'est carrément bon et pas cher. Il y a un choix de plat assez grand et comme on paie à la pièce, on prend vraiment ce que l'on veut manger. Bilan : karaage de poulet, salade, riz blanc et soupe miso. Bon il faut que je m'habitue vraiment à manger avec des baguettes maintenant!

011
En bas du ticket de caisse pour la cafet, il semblerait qu'il y ait le calcul de ce que l'on a mangé : quantité de sel, de calorie, de calcium... Juste au dessus, il y a les proportions qui sont conseillées par repas selon si l'on est un homme ou une femme. Why not ?
Au passage, ma super carte de "spécial research student" et ma carte de train. bah quoi, à prendre une photo autant mettre pleins de trucs dessus.

Après manger, un peu de travail au bureau. Enfin travail pour certains, belle scéance de sieste pour d'autres. Un des mecs à bien du passer 30min à ronfler fort renversé sur sa chaise. A trois mètres, la prof qui doit apparemment avoir l'habitude. Soit.

A 4h30, je me fais encore trainer à une réunion. Ils ont l'air d'aimer les réunions, vraiment. Cette fois-ci, ce sont les nouveaux venus à l'université pour le master qui font une présentation sur leur précédents travaux. Taxi-senpai est du lot. Ce qui me fait réaliser que d'un point de vue purement académique, c'est plutôt moi la senpai étant un an au dessus. Mais bon :p
Trois présentations de recherche en japonais s'enchainent. Les slides sont imprimés et distribués. J'en mettrais une image la prochaine fois (je les ai laissé au bureau). Un beau condensé de kanji, robots et neurones, miam !
Sont apparament présent tous les élèves du département en master ou plus (entre 20 et 30 je pense). Certaines choses ne changent pas. Tous le plus au fond de la salle possible, à faire des trucs sur leur ordi voir carrément dormir (ce matin, c'était le cas).

On m'a présenté pleins de gens. J'arrive pas à retenir les noms. C'est vain de de retenir Yamada, cheveux noirs, asiatique *20. Eux je pense qu'ils ont pas trop de mal à retenir le mien :s A chaque réunion, on me demande de me présenter. "Bonjour, je m'apelle Chloé, je viens de france." *blanc*. Je manque d'habitude sans doute.

010
Voila. Ce soir, je me suis pris un truc rapide au conbini. J'irai faire les courses ce week-end, quand j'aurais plus de temps pour visiter mon quartier. En attendant, ça c'est rapide et efficace :)