En ce samedi, j'ai voulu me bouger un peu. Je ne sais plus trop comment j'en avais entendu parler; à Osaka, il y a un quartier coréen appelé Korea Town.
Moi la Corée je connais pas trop. Ca se résume assez rapidement par kimchi, k-pop, drama kitch, écriture extra-terrestre, Ulie. Ce qui m'a mené à penser que ça serait peut-etre un sortie sympa et rigolote.
Du coup j'ai pris la Hankyu, puis le métro pour arriver à Tsuruhashi. On trouvait principalement 3 types de boutiques :
- Des boutiques de vetements traditionnels (joli)
- Des boutiques de vetements fréquentées par des femmes de la 50taine
- Des boutiques de nourriture, avec à l'entrée des seaux de kimchi, des sortes d'omelettes aux légumes (spécialité coréenne), du kimchi, des pied d'animaux à manger, et ... ah oui du kimchi.

Du coup, comment dire.... j'ai trouvé ça ennuyeux ? Dans ces petites ruelles étroites ou les gens sont soit japonais, soit coréens, mais dans tous les cas petits, blancs et bridés je ne me sentais pas très à l'aise. Etre l'étrangère parmis les étrangers c'est assez étrange. Du coup, j'étais pas hyper motivée pour aller me poser pour manger dans l'un des minuscules étals. J'aurais pu prendre une de ces omelettes à emporter avec un peu de kimchi. Mais le kimchi, j'y connais rien, et il y en avait pleins de sortes, je ne sais même pas comment ils mangent ça. Et puis prendre un truc à emporter me tentait pas non plus parce que je n'avais pas l'intention de rentrer tout de suite. On est au Japon; s'il est possible d'acheter à emporter à chaque coin de rue, il n'y a AUCUN endroit pour se poser et manger tranquilement, c'est pas poli de manger en public, et j'avais pas envie que des types bizarre viennent me parler.
Donc voila. En même temps, le concept d'aller voir un quartier "étranger" quand on est déjà à l'étranger me dépasse d'un shouilla.

Du coup, j'ai continuer le boulevard à pied jusqu'a me retrouver à Nanba. Je me suis rapellée de ce petit café tranquile ou j'avais mangé du mille crèpes peu après mon arrivée, et j'y suis retournée. C'était cool. Ce café fait les meilleurs mille crèpes que j'ai pu manger jusqu'a maintenant.
Puis quitte à payer un ticket de metro puis un ticket de hankyu, j'ai décidé de passer par Umeda en rentrant. J'avais envie de passer au Yodobashi Camera, car Chako m'avait dit qu'ils y vendaient des trucs de bricolage qui me plairaient surement.
Sur les 5 premiers étages de ce magasin, j'avais l'impression d'être un portefeuille sur patte. Il y a de la pub partout. Genre même jusqu'au "plafond" dans l'escalator. Pas un cm² n'est laissé libre.
J'avait décidé de d'abbord monter jusqu'en haut pour descendre les étages en visitant un peu. Je suis donc arrivée au 8e étage, ou il y avait tout les restaurants. C'est normalement réservé aux derniers étages des batiments. Sauf que étrangement il restait encore deux étages...

Je vous laisse deviner ?

Surprise, au 9e et au 10e étage du building, c'est là qu'il y a le PARKING. Ewé. Je suis sure que tu avais pas deviné. Pourquoi ? Comment ? Je sais pas, mais on est au Japon. La logique est pas la même.
Donc voila. A part ça, ils vendaient des gros bonnets à 40€ alors qu'il y a toujours la clim (mais rassurez-vous, début aout, on trouvait déjà des bonnets dans les magasins, parce que c'est fashion un bonnet). Et d'autres choses...

Donc je sui rentrée. J'ai croisé Steve à qui j'ai répondu que Korea Town, j'avais pas trouvé ça génial. Je sais pas s'il a été vexé que je trouve qu'un endroit du Japon ne soit pas génial (même KOREA town ??), mais il m'a rétorqué que sissi c'est un endroit trop cool. Venant d'un mec qui est capable de dire un des rares samedi matin ou il ne travaille pas à son job qu'il aime pas "Aujourd'hui je dois aller au parc d'attraction, ça m'emmerde" (bah... n'y va pas ?), j'ai trouvé ça un peu bizarre. M'enfin.

Puis je suis allée manger des takoyaki, ça f'sait longtemp et ça c'était cool.