Parce que les gens avec qui je vivais étaient adorable, dimanche soir, j'ai eu le droit à une petite fête pour mon départ, intitulée "La fête "byebye, on se reverra" pour Kuroe-chan". Rien que ça.

1377545_10151795087946961_1799470874_n
J'ai même eu un gateau avec des fruits dessus *_____*

On m'a donné des petits cadeaux symboliques pour mon départ (heureusement que j'avais acheté une nouvelle valise le matin même pour faire rentrer toutes mes affaires qui dépassaient XD), on a mangé, pris des photos souvenir, on s'est dit qu'on se reverrait surement un jour quelque part dans le monde, que ce soit en France ou au Japon ou en Allemagne, ou à Taiwan, en tout cas quelquepart forcément. Et puis je suis allée me coucher parce qu'il me restait des choses à nettoyer le lendemain matin avant de prendre mon avion.
(D'ailleurs, j'ai oublié de vider les pubs de la boite aux lettres, et un yukimi-daifuku dans le congelo mince :s)

Le matin, mon proprio m'a emenée en voiture jusqu'à la ligne de train rapide pour l'aéroport, qui est au centre d'Osaka. C'était très gentil, et très appriciable vu que j'étais bien chargée :) Il parait que je me suis vraiment amélioré en japonais depuis que je suis arrivée. C'est sur qu'à force de parler tous les soir en japonais avec les gens de la maison, j'avais pas le choix. Et puis j'ai remarqué que l'accent du kansai a un peu déteint sur moi, vu que maintenant je ne dis plus 本当にmais めっちゃpour dire "vraiment". héhé.

Sinon, 10h d'avion pour aller jusqu'à Helsinki, c'était long. J'avais peur de rater ma correspondance pour Paris, mais elle a eu 30 min de retard, donc c'était tranquile.
Et puis tout à coup, tout était en français, et il y avait du fromage, du vrai pain et du saucisson devant moi.

back

Ca y est, je suis rentrée.